Infiltration rachidienne scanoguidée | Imagir

Infiltration rachidienne scanoguidée

Trouver votre centre

consultez vos résultats

Prendre rendez-vous

Descriptif de l’examen

Des produits à base d’iode, opaques aux rayons X, seront utilisés. Le type de ces produits et leurs modalités d’administration seront adaptés à votre cas par le médecin radiologue. Ce choix dépendra notamment des informations sur votre état de santé que vous aurez données avant l’examen.

 Vous ne ressentirez aucune douleur dans l’immense majorité des cas. Cependant, en cas d’injection intraveineuse, il n’est pas rare de ressentir une sensation de chaleur au moment de l’injection, ou encore un goût bizarre dans la bouche.

Où faire cet examen ?

Préparer votre examen

En fonction de votre examen et de votre situation, il est nécessaire de vous munir des documents suivants à transmettre au secrétariat lors de votre venue.

N

La liste écrite des médicaments que vous prenez

afin de vérifier les éventuelles contre-indications

N

VOTRE ATTESTATION DE MUTUELLE

en cours de validité

N

VOTRE CARTE VITALE ET SON ATTESTATION PAPIER

mentionnant que vous avez déclaré un médecin traitant

N

VOTRE ATTESTATION D'ACCIDENT DE TRAVAIL

si nécessaire

N

vos résultats d’analyses de sang

afin de vérifier les éventuelles contre-indications et pathologies en cours.

N

VOS ANCIENS EXAMENS

si vous en possédez, le dossier radiographique en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM)

N

Votre ordonnance

prescrite par votre médecin traitant

N

VOTRE ATTESTATION DE MALADIE PROFESSIONNELLE

si nécessaire

Déroulement de l’examen

Avant l’examen

Sil vous est demandé de venir à jeun

  • N’avalez pas d’aliments solides pendant les trois heures précédant le rendez-vous.
  • Ne fumez pas avant l’examen.
  • Mais, sauf indication contraire, buvez normalement de l’eau et prenez vos médicaments habituels.

D’une manière générale, n’hésitez pas à fournir tout renseignement qui vous paraîtrait important à communiquer et à nous informer de toute maladie sérieuse.

Une consultation radiologue sera réalisée dans les jours précédant l’intervention, afin d’expliquer le déroulement de l’examen, son but, et le risques éventuels.

Le radiologue s’assurera de l’absence de contre-indication : allergie aux produits utilisés, traitements susceptibles de favoriser un saignement (anticoagulants, Plavix,…)

Pendant l’examen

Lors de l’intervention, le patient est allongé sur le ventre la table du scanner.

Après désinfections et repérage du trajet idéal, le radiologue réalise une anesthésie locale de la peau, puis de l’ensemble du trajet de ponction.

Une fois à proximité  de la lésion (hernie, …) il réalise une injection de produit de contraste iodé, visible en scanner. Cette manœuvre permet de s’assurer de la bonne position de l’aiguille.

Le médicament est ensuite injecté lentement et l’aguille est retirée.

Un simple pansement est posé sur la peau en fin de procédure.

Après l’examen

Dans l’immense majorité des cas, vous ne ressentirez rien de particulier. N’hésitez pas cependant à signaler à l’équipe tout événement qui vous paraîtrait anormal.

Si vous avez reçu une injection, pour accélérer l’élimination du produit, buvez de l’eau abondamment (sauf régime particulier, dans les cas d’insuffisance cardiaque ou rénale).

Il est normal que vous vous posiez des questions sur lexamen que vous êtes amené à passer. Nous espérons y avoir répondu. Nhésitez pas à nous interroger à nouveau pour tout renseignement complémentaire.

Résultats

Un premier commentaire pourra vous être donné par le radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais. Vous également avez la possibilité re repartir rapidement après votre examen, et de récupérer le compte rendu et les images sur notre site internet.

informations importantes

Quels sont les risques de l'examen ?

Les complications sont très rares mais doivent être connues du patient afin qu’il nous contacte rapidement en cas de problème:

  • allergie au médicament injecté (se manifestera le plus souvent alors que le patient est encore dans le cabinet)
  • hématome
  • infection: rare mais possible malgré les précautions prises en terme d’asepsie. Le médicament diminuant par nature les capacités de l’organisme à se défendre contre l’inflammation et l’infection, celle-ci  pourra se manifester de manière atypique, sans fièvre. Le signe d’appel principal est une douleur anormale au delà de 24 à 48 h. Il est dans ce cas impératif de nous contacter en urgence.
  • syndrome post ponction lombaire en cas d’infiltration épidurale.