Hysterographie & Hysterosalpingographie | Imagir

Hysterographie & Hysterosalpingographie

Trouver votre centre

consultez vos résultats

Prendre rendez-vous

Descriptif de l’examen

L’hystérosalpingographie consiste à visualiser, grâce à un produit de contraste visible en radiographie, les trompes et la cavité utérine. C’est l’examen d’imagerie médicale incontournable dans le bilan d’une infertilité primaire ou secondaire.

Elle démontre l’obstruction des trompes. Elle aurait un rôle thérapeutique: la fécondité spontanée augmente chez 30% des patientes dans les 6 mois qui suivent la réalisation de l’acte, vraisemblablement en rapport avec l’effet du « rinçage ».

L’évaluation de la perméabilité tubaire est la seule indication résiduelle de l’hystérosalpingographie que ce soit dans le cadre du bilan d’infertilité primaire, avant désobstruction tubaire, ou pour vérifier la réalité de l’obstruction tubaire en post-opératoire.

Où faire cet examen ?

Préparer votre examen

En fonction de votre examen et de votre situation, il est nécessaire de vous munir des documents suivants à transmettre au secrétariat lors de votre venue.

N

La liste écrite des médicaments que vous prenez

afin de vérifier les éventuelles contre-indications

N

Votre ordonnance

prescrite par votre médecin traitant

N

VOTRE ATTESTATION DE MUTUELLE

en cours de validité

N

VOTRE CARTE VITALE ET SON ATTESTATION PAPIER

mentionnant que vous avez déclaré un médecin traitant

N

VOTRE ATTESTATION DE MALADIE PROFESSIONNELLE

si nécessaire

N

VOTRE ATTESTATION D'ACCIDENT DE TRAVAIL

si nécessaire

N

Une serviette hygiénique

N

vos résultats d’analyses de sang

afin de vérifier les éventuelles contre-indications et pathologies en cours.

N

VOS ANCIENS EXAMENS

si vous en possédez, le dossier radiographique en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM)

N

20 ml de produit de contraste

qu’il faut acheter à l’avance.

Déroulement de l’examen

Avant l’Examen

Avant l’examen, répondez attentivement aux questions suivantes :

  • Avez-vous déjà bénéficié d’un examen d’imagerie avec injection de produit de contraste ?
  • Avez-vous présenté une réaction au produit de contraste utilisé ? Si oui auquel ?
  • Etes-vous enceinte ou susceptible de l’être ?
  • Avez-vous une infection génitale ?

Venez la vessie vide.

Pendant l’Examen

L’examen est toujours réalisé, en première partie de cycle (entre le 6ème et le 12ème jour: après les règles et avant l’ovulation), en ambulatoire, après avoir remis à la patiente une fiche explicative et obtenu son consentement.
L’examen est guidé par radioscopie (rayons X).
La vessie doit être vide.

L’acte commence par un examen gynécologique: mise en place d’un spéculum lubrifié, examen du col, désinfection du col et du vagin.
Mise en place d’une sonde à ballonnet ou d’un dispositif de type « tulipe » (le ressenti est le même que lors de la réalisation d’un frottis).
Des clichés sont réalisés au cours de l’injection lente du produit de contraste dans la cavité utérine et les trompes.

Après l’Examen

Les résultats de l’examen vous seront transmis à la fin de l’examen par le radiologue.

informations importantes

Contre-indications

  • La grossesse intra-utérine évolutive.
  • L’allergie au produit de contraste, auquel cas on pourra envisager une consultation allergologique.
  • Infections cervico-vaginales ou pelviennes récentes.

Quels sont les risques de l'examen ?

  • Les incidents les plus couramment rencontrés sont :

    • Des douleurs pelviennes. Elles surviennent au décours de l’examen, sont rares, n’ont aucune relation avec le confort obtenu pendant l’hystérosalpingographie. Elles sont parfois vives et peuvent durer quelques heures, elles cèdent aux antispasmodiques et antalgiques habituels.
    • De faibles saignements dans la journée qui suit la réalisation de l’examen.

    Des risques très rares peuvent survenir :

    • Un malaise passager , le réveil d’une infection génitale, des manifestations d’allergie au produit de contraste, très rares.
    • Dangers liés à l’irradiation